Choose language: de en es

bd600bd600bd600

BD 600

Avantages

  • Convivialité
  • Afficheur graphique généreusement dimensionné, lumineux et brillant
  • Représentation graphique des valeurs mesurées
  • Transfert de données via USB et SD
  • Un système écologique, car sans mercure
  • Possibilité de commande à distance
  • Période de mesure comprise entre 1 et 28 jours, au choix (DBO5, DBO7, OCDE…)
  • Programmation libre de chaque échantillon / flacon
  • Système d’agitation par induction, 100 – 240 V / 50 – 60 Hz

Applications

  • Eaux usées
  • Détermination de l‘activité biologique
  • Stations d‘épuration des eaux usées
  • Laboratoires d‘analyses
  • Centres de recherche

Demande Biochimique en Oxygène (DBO)

La demande biochimique en oxygène (DBO) représente la quantité d’oxygène consommée pour oxyder (dégrader) la matière organique présente dans un échantillon d’eau. Le dosage de la DBO permet donc de mesurer la quantité de matières organiques biodégradables présentes dans l’eau. On distingue la DBO de la demande chimique en oxygène (DCO), qui intègre également les substances organiques non biodégradables.

Le dosage de la DBO joue un rôle important pour la détermination de l’influence des eaux usées domestiques et industrielles dans les stations d’épuration et les cours d’eau récepteurs.

Mesure respirométrique de la DBO avec le système Lovibond® BD 600®

Le système de détection BD 600, qui peut contenir six échantillons, permet un dosage précis et convivial de la demande biochimique en oxygène (DBO) selon la méthode respirométrique. L’oxygène consommé est dosé par réduction de la pression dans le système fermé de mesure de la DBO. L’utilisation de capteurs de pression modernes permet de faire l’économie du mercure toxique.

Plages de mesure et volumes d’échantillon

La valeur de la DBO d’un échantillon dépend de son degré de pollution par des substances organiques et peut varier fortement. Le système de mesure de la DBO Lovibond® BD 600 a ainsi été conçu pour les volumes d’échantillon indiqués dans le tableau ci-dessous, en fonction de la plage de mesure. La plage de mesure globale s’étend de 0 à 4000 mg/l. La DBO est indiquée directement en mg/l dans toutes les plages de mesure.

Plages DBO mg/l Volume échantillon ml
0 – 40 428
0 – 80 360
0 – 200 244
0 – 400 157
0 – 800 94
0 – 2000 56
0 – 4000 21,7

Principe de fonctionnement du système BD 600

Lors du dosage de la DBO, les bactéries présentes dans l’échantillon d’eaux usées consomment l’oxygène qu’il contient sous forme dissoute. Cet oxygène est remplacé par celui présent dans la partie vide du flacon d’échantillon. Le dioxyde de carbone produit simultanément est piégé par une solution d’hydroxyde de potassium contenue dans le réservoir du flacon.

Cela entraîne une chute de pression dans le système, qui est directement proportionnelle à la valeur de la DBO. Elle est mesurée par le capteur de DBO Lovibond®. Le dosage de la DBO peut alors être directement indiqué en mg/l.

Les valeurs de DBO sont enregistrées automatiquement à intervalles réguliers après le début de la série de mesures. Elles peuvent être affichées à tout moment en mg/l de DBO sans nécessité de procéder à des conversions complexes. Ainsi, une série de mesures effectuée le dimanche, par exemple, peut être interprétée facilement dans la semaine qui suit. Les séries de mesures peuvent être exportées sous forme de fichier via un câble USB et sauvegardées sur un support de stockage externe (clé USB ou carte SD). Elles peuvent ensuite être analysées de façon plus approfondie sur un ordinateur.

La période de mesure s’étend, au choix, de 1 à 28 jours selon les applications. Pour certaines applications scientifiques, les mesures effectuées sur de courtes périodes peuvent être utiles, mais de faon générale, la DBO est dosée sur cinq jours. Un dosage par respirométrie sur 28 jours est indiqué dans le cadre de la méthode de l’OCDE.