Principe respirométrique

Lors du dosage de la DBO, les bactéries présentes dans l'échantillon d'eaux usées consomment l'oxygène qu'il contient sous forme dissoute. Cet oxygène est remplacé par celui présent dans la partie vide du flacon d'échantillon. Le dioxyde de carbone produit simultanément est piégé par une solution d'hydroxyde de potassium contenue dans le réservoir du flacon.

Cela entraîne une chute de pression dans le système, qui est directement proportionnelle à la valeur de la DBO. Elle est mesurée par le capteur de DBO Lovibond®. Le dosage de la DBO peut alors être directement indiqué en mg/l.

Les valeurs de DBO sont enregistrées automatiquement à intervalles réguliers après le début de la série de mesures. Elles peuvent être affichées à tout moment en mg/l de DBO sans nécessité de procéder à des conversions complexes. Ainsi, une série de mesures effectuée le dimanche, par exemple, peut être interprétée facilement dans la semaine qui suit. Les séries de mesures peuvent être exportées sous forme de fichier via un câble USB et sauvegardées sur un support de stockage externe (clé USB ou carte SD). Elles peuvent ensuite être analysées de façon plus approfondie sur un ordinateur. La période de mesure s'étend, au choix, de 1 à 28 jours selon les applications. Pour certaines applications scientifiques, les mesures effectuées sur de courtes périodes peuvent être utiles, mais de façon générale, la DBO est dosée sur cinq jours. Un dosage par respirométrie sur 28 jours est indiqué dans le cadre de la méthode de l'OCDE.

Quelque chose ne fonctionne pas normalement. - Lovibond Water Testing and Colour Measurement

Quelque chose ne fonctionne pas normalement.

Le site souhaité ne peut pas être affiché. Réessayez ultérieurement.